Bienvenu(e) et bonne session de travail sur AGT Retail !

Mot de passe perdu ? Contactez votre administrateur …

Besoin d’aide ! N’hésitez pas à contacter le Centre de Relations Clients d’AGT Retail
Contact : m.legendre@agt-groupe.com

     Mot de passe oublié ?
SE CONNECTER

Découvrez l’entretien de Gautier Daniel, Directeur Général Adjoint de Synalia – Heure&Montres

Vous êtes ici: Accueil → Blog → Clients → Découvrez l’entretien de Gautier Daniel, Directeur Général Adjoint de Synalia – Heure&Montres
Découvrez l’entretien de Gautier Daniel, Directeur Général Adjoint de Synalia – Heure&Montres
Juin 29, 2016

Pour rejoindre l’enseigne d’horlogerie Heure&Montres, il n’est pas nécessaire d’être issu du métier : nous apportons à nos adhérents toute la formation requise pour se lancer.

Afficher l'image d'origine

Synalia, le groupement de bijoutiers que vous dirigez depuis fin avril, s’apprête à lancer un nouveau concept de kiosque en centre commercial pour l’enseigne d’horlogerie Heure&Montres : pouvez-vous nous en dire plus ?

Premier groupement de bijoutiers en France avec 430 points de vente (dont environ 200 bijouteries sans enseigne affiliées à sa centrale d’achats), Synalia développe 4 marques aux positionnements complémentaires : entrée de gamme pour Julien d’Orcel (160 magasins, implantés aux 3/4 en centres commerciaux), premium pour Guilde des Orfèvres (32 points de vente, dont 3 en centre commercial), luxe pour Cercle Vendôme (9 joailleries) et 100% montres pour Heure & Montres (32 magasins : 14 en centre-ville et 18 en centres commerciaux).
Cette dernière ouvrira début octobre un premier kiosque de 18 m² dans la galerie marchande de l’hypermarché Auchan du centre Villebon 2, dans l’Essonne. Un deuxième exemplaire de ce nouveau concept de points de vente doit aussi s’implanter en fin d’année dans la galerie marchande de l’hyper Carrefour Cap Saran, près d’Orléans.

Avec le lancement de ce nouveau concept, quel est votre objectif ? Quand prévoyez–vous de le développer à grande échelle ?

Notre stratégie est simple. Il s’agit de répondre à un besoin de rentabilité car nous sommes confrontés, en centre commercial, à un effet ciseaux entre des marges qui diminuent et des loyers qui augmentent. Le kiosque constitue un modèle astucieux, modulable, qui n’existe pas sur le marché et permet de rentrer en centre commercial et s’implanter au cœur des flux. C’est un concept de long terme, qui attire déjà des investisseurs et séduit les bailleurs, même s’il est aussi destiné aux adhérents en place s’ils le souhaitent.
Le concept sera déployé dès 2017, car notre  projet est suffisamment ficelé : nous l’avons travaillé avec les bailleurs et avec nos associés. Déjà, une quarantaine de marques sont intéressées pour y être distribuées.

A qui est destiné ce nouveau concept : aux adhérents en place ou à de nouveaux entrants ?

Déjà, quelques adhérents Heure&Montres installés en centre-ville (sur 50 m² en moyenne) ont fait part de leur intérêt pour se diversifier en centre commercial, au nouveau format kiosque. Pour autant, même si le premier investisseur séduit est proche de l’univers de l’horlogerie, ce concept attire déjà au-delà des frontières de l’HBJO (Horlogerie-Bijouterie-Joaillerie-Orfèvrerie, Ndlr). Plusieurs investisseurs extérieurs au monde de l’horlogerie ont en effet déjà marqué un vif intérêt pour ces kiosques.

Quels profils de partenaire recherchez-vous en priorité ? Quel est l’investissement à prévoir ?

Pour rejoindre Heure&Montres, il n’est pas nécessaire d’être issu du métier : nous apportons aux adhérents toute la formation requise. C’est valable pour l’ensemble de nos marques : ainsi, Guilde des Orfèvres regroupe plutôt des bijoutiers de métier, qui sont davantage attirés par cette enseigne, mais nous ouvrons aussi notre recrutement à d’autres profils.
Les indépendants plus proches de la bijouterie fantaisie sont davantage intéressés par Julien d’Orcel, mais une des administratrices de la coopérative, adhérenteJulien d’Orcel depuis 2014, est issue de l’audit. Tandis que Cercle Vendôme est destinée à des joaillers très bien implanté dans l’économie locale.
Nous recherchons des partenaires qui adhèrent aux valeurs de la coopérative, et présentent un profil entrepreneurial, avec la volonté de créer et devenir son propre patron. L’investissement à prévoir pour ouvrir un kiosque Heure&Montresde 18 m² représente 80 000 € hors stock, soit un budget inférieur aux 150 000 € hors stock nécessaires pour implanter un magasin Heure&Montres « classique » de 50 m².

Article publié le mardi 28 juin 2016 par  Vincent Pompougnac sur le site Franchise Magazine

  •    //
  • Commentaires fermés sur Découvrez l’entretien de Gautier Daniel, Directeur Général Adjoint de Synalia – Heure&Montres   //
  • Clients

Comments are closed.