Bienvenu(e) et bonne session de travail sur AGT Retail !

Mot de passe perdu ? Contactez votre administrateur …

Besoin d’aide ! N’hésitez pas à contacter le Centre de Relations Clients d’AGT Retail
Contact : m.legendre@agt-groupe.com

     Mot de passe oublié ?
SE CONNECTER

Les bijoutiers sortent leurs parures pour Noël

Vous êtes ici: Accueil → Blog → clients → Les bijoutiers sortent leurs parures pour Noël
Les bijoutiers sortent leurs parures pour Noël

Image1

En 2014, le secteur de l’horlogerie-bijouterie a réalisé un chiffre d’affaires de 5,08 milliards d’euros en France, selon les chiffres d’Ecostat. La période de Noël pèse environ 20 % du chiffre d’affaires de l’année : une période cruciale pour les acteurs du secteur.

Gérer ses stocks

« Il est indispensable de bien se préparer, en termes de réassorts de marchandise, de packaging, de planning d’effectifs mais aussi de formation des équipes », explique Anne Gleizes, directrice retail France chez Pandora. Pour répondre à cette forte demande, les stocks en magasin sont déterminés en fonction de plusieurs facteurs : « On se base sur le chiffre d’affaires de l’an dernier, mais aussi sur son évolution tout au long de l’année pour gérer les stocks d’une boutique », explique Anne Gleizes. Pour Stéphane Ponge, gérant d’une boutique Guilde des Orfèvres et de trois Julien d’Orcel à Clermont-Ferrand, c’est aussi sur l’assortiment des bijoux qu’il faut travailler : « En règle générale, nous augmentons surtout les quantités disponibles sur les modèles les plus populaires », explique-t-il.

Adapter ses effectifs

Les fêtes de fin d’années, c’est aussi une gestion adaptée du personnel en magasin. Stéphane Ponge a fait venir deux personnes en renfort en plus des quinze salariés qui travaillent pour lui toute l’année, et a mis en place un système de modulation du temps de travail : « Les salariés permanents travaillent un peu moins d’heures chaque semaine pendant le reste de l’année, mais sont plus présents pendant des périodes comme Noël ou la Fête des mères. » Une différence qui peut aller de 30 heures par semaine en période creuse à 46 heures en période de forte activité. Chez Pandora aussi, les effectifs sont renforcés :« Chaque boutique va embaucher en fonction de ses besoins », explique Anne Gleizes.« Nous avons ensuite un système de formation en magasin et en ligne pour former de façon accrue tous les renforts ponctuels. »

Décorer ses vitrines

Pierre et Rita Blanchard, qui ont ouvert dans le Pas-de-Calais le 1er décembre avec l’enseigne espagnole Stylazo, ont une employée pour le moment, démarrage oblige, mais ont mis en place des vitrines spéciales pour les fêtes : « Nous avons à la fois une information sur le lieu de vente fixe et des affiches qui ont été réalisées pour Noël », explique Pierre Blanchard. Chez Pandora, une signalétique spéciale a été mise en place pour les fêtes :« Certains écrins parures et plusieurs compositions sont mises en avant comme idées cadeaux, sur des niveaux de prix différents », explique la directrice retail de l’enseigne. Des nouveautés produits sont également arrivées en boutique dès octobre sur la thématique de l’hiver, « pour inviter les clients à se plonger dans l’esprit des fêtes », poursuit Anne Gleizes.

Pour tous les bijoutiers, la période de Noël est un moment crucial. Pour Pierre et Rita Blanchard, ces fêtes de fin d’année auront une saveur particulière. « Nous voulions vraiment êtres prêts pour les fêtes », explique Rita Blanchard. Et si cette boutique, située dans la galerie marchande Les Boutiques Rangeoises, à Rang-Du-Fliers, fonctionne, le couple souhaiterait poursuivre son développement avec Stylazo, comme l’affirme Pierre Blanchard :« Notre objectif est d’ouvrir rapidement une deuxième bijouterie sur le littoral, puis à terme une troisième, voire une quatrième ! »

Article écrit par Camille Prigent
publié le vendredi 18 décembre 2015 sur Les Echos de la franchise.com

  •    //
  • Commentaires fermés sur Les bijoutiers sortent leurs parures pour Noël   //
  • clients

Comments are closed.