Bienvenu(e) et bonne session de travail sur AGT Retail !

Mot de passe perdu ? Contactez votre administrateur …

Besoin d’aide ! N’hésitez pas à contacter le Centre de Relations Clients d’AGT Retail
Contact : m.legendre@agt-groupe.com

     Mot de passe oublié ?
SE CONNECTER

Commerce spécialisé : un médiocre mois de novembre

Vous êtes ici: Accueil → Blog → Actualité → Presse → Commerce spécialisé : un médiocre mois de novembre
Commerce spécialisé : un médiocre mois de novembre

Publié le 22 décembre 2014 par Mathieu Bahuet sur le site franchise-magazine.fr : 

http://www.franchise-magazine.com/actualite/breves/commerce-specialise-un-mediocre-mois-de-novembre-8806.html

Un chiffre d’affaires en fort repli de 5,1 % le mois dernier à périmètre comparable, selon la Fédération Procos : les enseignes pâtissent toujours d’une dégradation de la consommation.

 

L’activité du commerce spécialisé accuse un fort repli en novembre, concluant le mois à -5,1 % par rapport à novembre 2013, à période et périmètre comparables, d’après le panel mensuel de la Fédération Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

« Les décalages calendaires ont certainement joué », précise Procos, novembre 2014 comptant le même nombre de jours ouvrables que novembre 2013, mais un samedi de moins. Les conditions climatiques ont également impacté l’activité, novembre 2014 se plaçant au deuxième rang des mois de novembre les plus doux depuis 1900, derrière 1994…

Dans ces conditions, les enseignes de l’équipement de la personne n’ont toujours pas débuté les ventes de leurs collections d’hiver et certaines d’entre elles ont enregistré des chutes d’activité de 10 % le mois dernier, tout comme plusieurs spécialistes de culture-loisirs. La restauration et l’hygiène-beauté ont été globalement plus épargnées mais restent en négatif. Seul l’équipement de la maison se redresse, souligne Procos, la jardinerie – qui enregistre traditionnellement son pic d’activité en novembre – étant particulièrement bien orientée.

Le commerce de centre-ville accuse les plus fortes baisses : -11,4 % pour les boutiques de galerie marchande et -5,4 % pour les boutiques en rez-de-chaussée d’immeuble. La périphérie se montre un peu plus résiliente, limitant ses replis à  5,1% pour les boutiques de centres commerciaux et à 2,1 % pour les moyennes surfaces des parcs d’activités commerciales.

En cumul sur les onze premiers mois de l’année, l’activité du commerce de détail continue de se dégrader, à -0,9 % d’après Procos (260 enseignes adhérentes).

Comments are closed.