Bienvenu(e) et bonne session de travail sur AGT Retail !

Mot de passe perdu ? Contactez votre administrateur …

Besoin d’aide ! N’hésitez pas à contacter le Centre de Relations Clients d’AGT Retail
Contact : m.legendre@agt-groupe.com

     Mot de passe oublié ?
SE CONNECTER

Un franchisé Cavavin témoigne

Vous êtes ici: Accueil → Blog → Actualité → Clients → Presse → Un franchisé Cavavin témoigne
Un franchisé Cavavin témoigne

Article publié le 26 novembre 2014, par Philippe Beaulieu sur le site www.franchise-magazine.com : http://www.franchise-magazine.com/actualite/breves/un-franchise-cavavin-temoigne-8743.html

Un an après avoir ouvert une boutique Cavavin dans le cœur de Levallois-Perret, près de Paris, Marc Yvernes envisage déjà une seconde création dans un environnement proche.

CAVAVINAprès un diplôme en commerce et gestion, Marc Yvernes travaille une quinzaine d’années dans un grand groupe hôtelier et de restauration. Il profite d’une réorganisation interne pour quitter le groupe et se mettre à son compte. “Je voulais créer quelque chose dans une activité commerciale, qui soit reliée à mes centres d’intérêt : les arts de la table, la gastronomie…” raconte-t-il.

Choisir une enseigne qui a fait ses preuves

Marc envisage un temps la restauration mais finalement choisit le domaine des vins et spiritueux. Il lui semble évident de se lier à une enseigne qui a fait ses preuves. Il étudie alors plusieurs chaînes et se rapproche rapidement de Cavavin. Le nouveau concept de l’enseigne, son choix d’implantation en centre-ville, la qualité et la diversité de sa gamme, tout le séduit. Le futur entrepreneur apprécie aussi le fait que les franchisés y disposent d’une grande autonomie : possibilité de s’approvisionner en partie en dehors de la plate-forme ; liberté dans la politique de communication, etc.

Un projet bâti en un an

Entre les premiers contacts, en septembre 2012, et l’ouverture de son point de vente, il faudra à Marc un an pour bâtir son projet. “J’habitais Levallois depuis 15 ans, poursuit-il. J’avais une bonne connaissance du tissu local et un certain nombre de relations. Ce fut donc pour moi une évidence de m’implanter dans la commune. Et j’ai eu la chance de trouver un local ad hoc dans l’une des principales artères commerçantes de la ville, à proximité du métro et non loin de la boutique Nicolas. Tout cela contribuait à minimiser les risques.”

Trois mois et demi de discussion seront nécessaires pour négocier le droit au bail. Disposant de 40 % de l’investissement requis, il se tourne vers sa banque qui accepte de l’accompagner. Mais s’adresse aussi aux établissements travaillant déjà avec Cavavin. Il choisira l’un d’entre eux : “Le contact humain était très bon et il connaissait parfaitement le tissu commercial de la ville, confie-t-il. Cela m’a inspiré confiance”.

Objectif réussi

L’ouverture de la boutique a lieu en septembre 2013. Un an plus tard, Marc Yvernes est satisfait de son choix. Certes, sur les douze premiers mois d’activité, sa boutique affiche un chiffre d’affaires d’environ 240 000 €, un peu en dessous de l’objectif, mais la marge dégagée est un peu au-dessus du prévisionnel. Pour booster son CA, il cherche à développer la vente aux entreprises. Et si l’expérience continue de bien se dérouler, il envisage déjà une seconde unité, située dans une aire géographique proche.

Comments are closed.